Le débat fait rage depuis un certain temps sur la question de savoir s’il est préférable de concevoir des sites web à partir de zéro. D’autres pensent qu’il est préférable de s’appuyer sur des sites web préconstruits pour faciliter le processus.

Ce débat peut parfois s’envenimer. En particulier lorsque l’argument selon lequel l’utilisation de modèles n’est pas professionnelle est avancé. On attend d’un vrai développeur WordPress qu’il crée le site de son client à partir de rien. Il devrait faire preuve d’originalité, de créativité et de professionnalisme au cours du processus.

Un contre-argument est que même les concepteurs les plus doués n’hésiteront pas à utiliser des outils. Cela inclut également les sites web préconstruits. Ce faisant, ils facilitent leur travail et obtiennent des résultats supérieurs.

Comme on peut s’y attendre, aucun des deux camps n’a entièrement raison ou tort. Comme nous le verrons, la réponse se trouve quelque part entre les deux.

Partir de zéro vous donne une liberté de création, tandis que les thèmes pré-existants vous privent de votre marque créative.

La conception à partir de zéro n’est pas synonyme de créativité. Ce sont deux choses différentes. Si vous êtes convaincu que la conception à partir de zéro vous rendra plus créatif, vous avez un long et difficile chemin à parcourir.

L’expérience peut certainement vous aider à devenir meilleur dans votre métier. Toutefois, pour devenir plus créatif, vous devez acquérir une base de connaissances. Une créativité bien canalisée répond aux attentes et aux besoins des clients. Il ne s’agit pas de sites qui flashent, remplis de gadgets.

A ce sujet, on reconnait aisement un site fait par un débutant sous Elementor (ou autre page builder) : C’est souvent au mieux lent à charger, au pire buggé.
Mettez-vous à la place de vos clients finaux (les utilisateurs de votre site). Ils sont sur votre site pour y trouver une information, par pour voir un « slider » qui mettra 10 secondes à charger, voire plus sur leur téléphone.
C’est une erreur dont trop de concepteurs de sites web sont coupables.
Et rappelez vous que Google tient compte du temps d’affichage dans ses classements (SEO) !

Une conception créative doit s’aligner sur les normes d’une industrie ou d’un secteur d’activité donné. Un thème WordPress peut constituer la base dont vous avez besoin pour éviter les faux départs. Vous pouvez faire démarrer un projet.

OceanWP, le thème qui a ma préférence, dispose d’une grande bibliothèque d’exemples de site (templates) sur le marché. Cela vous permet de ne pas réinventer la roue, de permettre au client de gagner du temps, et donc de l’argent. Et cela n’empêche pas une grande personnalisation pour s’adapter à sa marque. A telle enseigne qu’il vous serait difficile de savoir si je suis parti d’un modèle, et si oui, duquel.

Ces modèles de site sont organisés par secteur d’activité et/ou par type de contenu. Comme le montrent les exemples suivants.

 

On n’est professionnel que si l’on conçoit « from scratch » et les thèmes sont pour les débutants

Si vous suivez cet argument, vous vous retrouverez dans une situation délicate. La raison ? Vous concevez votre site à partir de zéro dans le but de devenir plus professionnel ? Dans ce cas, vous vous y prenez à l’envers.

Vous risquez de vous imposer des normes difficiles, voire impossibles à respecter. Cela peut conduire à la frustration, au stress et à l’épuisement. De plus, vous serez fortement tenté de copier ce que font les vrais professionnels. C’est tout le contraire de la créativité. De plus, trop de créativité nuit à votre site web : L’utilisateur s’attend à certaines conventions, surtout lorsqu’il se trouve sur un site de vente en ligne.

Être professionnel, c’est fournir exactement ce dont vos clients ont besoin. Faites-le et tout ira bien. Apprenez ce que vos clients recherchent et faites-en votre priorité numéro 1. La créativité suivra.

Pourquoi sortir des sentiers battus pour créer un effet spécial génial ? Surtout lorsque votre client souhaite quelque chose d’un peu plus discret.

Il faut s’investir à 110 % dans chaque projet et si l’on ne peut pas traiter chaque client de la même manière, il ne faut pas accepter de clients du tout.

Si, en tant qu’étudiant, vous vous investissez à 110 % dans une matière, vous devriez obtenir une bonne note. Vous pouvez prendre l’habitude d’essayer de donner 110 % à chaque devoir de chaque classe. Dans ce cas, votre moyenne risque de chuter.

Les maths, la littérature et la thermodynamique sont matières très différentes. Il en va de même pour vos clients et leurs besoins individuels.

Oui, vous pouvez donner à un client un effort de 110 %, mais vous ne pouvez pas le faire pour plusieurs clients. L’un d’entre eux peut vous confier une tâche facile, tandis que le suivant peut vous donner du fil à retordre.

Il y a deux solutions qui peuvent arranger les choses : L’une est le travail d’équipe, l’autre, est de ne pas partir d’une feuille blanche. Vous pouvez confier le travail à un membre de l’équipe pour alléger votre charge. Vous pouvez utiliser un template pour démarrer un projet portant sur un sujet peu familier.

Vous manquez de temps, vous n’avez pas le budget nécessaire. Ou encore, vous devez créer un site web pour un client qui travaille dans un salon de beauté, alors que vos talents se situent dans le domaine de l’aménagement de la maison.

Donnez 75 % et laissez un thème pré-existant vous apporter les 35 % supplémentaires ! J’ai déjà codé des thèmes en partant de zéro (Underscore + Bootstrap) : Le résultat n’est pas toujours au rendez-vous, à moins d’y passer beaucoup de temps. Forcément, la facture s’en ressent.

Conclusion

Il n’y a absolument rien de mal à vouloir créer des sites personnalisés à partir de zéro. Lorsque vous y parviendrez et que vous réussirez à le faire, vous vous sentirez très bien dans votre peau.

Mais ne faites pas l’erreur de croire que c’est le meilleur ou le seul moyen de devenir plus créatif. Ce n’est tout simplement pas vrai, et vous ne ferez que vous compliquer la tâche.

Donnez à vos clients ce qu’ils veulent. Le professionnalisme et la créativité accrue suivront aussi sûrement que la nuit suit le jour.

Quant à traiter tous les travaux et tous les clients de la même manière, c’est impossible. Choisissez vos batailles, concevez à partir de zéro si l’occasion se présente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *